Ses poursuites judiciaires

Sans cesse à la recherche d'une enfance qu'il n'a jamais vraiment connue en raison de sa relation avec son père, ce dont témoigne sa chanson Childhood, Michael Jackson, victime du Syndrome de Peter Pan, s'est progressivement construit un univers onirique au sein de son Ranch de Neverland. Sa proximité avec les enfants a fait naître des rumeurs et a donné lieu à deux accusations d'abus sexuel sur mineur pour lesquelles il a respectivement été relaxé et acquitté. Les deux accusation ont été déposées quelques mois seulement après les deux principaux entretiens télévisés auxquels Michael Jackson a participé, respectivement l'« Oprah Winfrey Show » (janvier 1993) et « Living with Michael Jackson » (février 2003).

 

Affaire Chandler

 

Le 17 août 1993, Michael Jackson est accusé d'abus sexuel sur mineur par un enfant de treize ans nommé Jordan Chandler. Michael Jackson et la famille Chandler s'étaient rencontrés en 1992 et une forte amitié s'était développée entre la star et l'enfant. En février 1993, Michael invite Jordan et sa famille à passer un week-end au ranch de Neverland et dans les mois qui suivent, Jordan, sa demi-sœur et sa mère accompagnent Michael Jackson dans de nombreux déplacements. Cette forte complicité avec Jordan rend Evan, son père biologique, jaloux. Jordan affirme avoir avoué à son père que Michael Jackson, après lui avoir administré un sédatif, a pratiqué des attouchements sexuels sur lui. Evan exige alors de Michael Jackson qu'il paye 25 millions de dollars ou il ira porter plainte et fera témoigner Jordan contre lui. Jackson refuse et ses avocats prétendent que toutes ces accusations ne sont qu'une tentative d'extorsion de fonds. Quelques jours plus tard, l'affaire prend encore plus d'ampleur lorsque Jordan affirme à un psychiatre que lui et Michael Jackson s'étaient embrassés,et avaient eu des "rapport sexuel" (les explications plus précise ne seront pas écrite sur le blog, pour sécurité des mineurs).

Jordan Chandler porte plainte au civil en septembre 1993. Une enquête officielle est alors ouverte et la mère de Jordan affirme de manière catégorique que rien dans le comportement de Michael Jackson n'est à reprocher. Des fouilles sont organisées au ranch de Neverland et enfants et membres de la famille Jackson démentent que Michael soit pédophile.

Afin de gérer le stress dû à ces accusations, Michael Jackson commence à prendre des antidouleurs, du Valium, du Xanax et de l'Ativan, auxquels il devient dépendant à l'automne 1993. Sa santé s'est détériorée à un tel point qu'il a dû annuler le reste de la tournée Dangerous World Tour pour faire une cure de désintoxication pendant quelques semaines. Avec le stress, il a également cessé de s'alimenter et a commencé à perdre du poids. Face à cette santé déclinante, ses amis et avocats s'occupent de sa défense et de ses finances, et lui conseillent de gérer les accusations en dehors des tribunaux, estimant qu'il ne pourrait pas supporter un long procès. À cause de ces accusations, il stoppe sa tournée Dangerous World Tour en novembre et Pepsi Cola rompt son contrat publicitaire avec le chanteur. Son image publique se dégrade encore plus lorsque sa sœur ainée, LaToya, annonce qu'elle a des doutes sur l'innocence de son frère, avant de retirer ses déclarations.

Au cours des premières audiences, Jordan donne une description très détaillée des parties génitales de Michael Jackson, et celui-ci se résout à une fouille corporelle de 25 minutes, réalisée à son ranch, afin de vérifier si la description donnée par Chandler est fondée. Michael fait alors une déclaration publique où il proclame son innocence et critique les médias pour ce qu'il perçoit comme un parti-pris contre lui[. Selon Michael Jackson et Lisa Marie Presley interviewés par Diane Sawyer en 1995, les photos, confrontées aux descriptions de l'enfant, ne correspondaient finalement pas.

Après avoir interrogé de nombreux témoins, la justice constate le manque de preuve pour soutenir les accusations et clôt cette enquête pénale par un non-lieu . En janvier 1994, la famille Chandler et l'équipe de Michael Jackson signent un accord de 22 millions de dollars pour voir la plainte retirée. Cette transaction met fin à la plainte civile.

 


AVEU : Michael Jackson n'a pas abusé de Jordan Chandler !

 

 


Free CursorsMyspace LayoutsMyspace Comments


25/08/2009
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres